Saint patron :    

   Notre Dame de Bon Secours,

   fêtée le 15 août

 

              Le 15 août, messe en plein air à la chapelle à 16h

 

Adresse :

    Chaussée Romaine n°30 F

    à 4360 Grandville (Oreye)

 

Descriptif-historique :         

                                                                                                                          

La jolie chapelle de Notre-Dame de Bon Secours se trouve au bord de la campagne, le long de la célèbre Chaussée Romaine qui relie Tongres à Bavai.
Un premier oratoire dédié à la Vierge Marie, plus petit que la chapelle actuelle, fut édifié aux environs de 1500, de l'autre côté de la Chaussée Romaine.  Tombant en ruines, elle fut réédifiée en 1777, à l'emplacement actuel et les 4 ormes furent plantés, ceux que nous connaissons aujourd'hui.  Cet ensemble élégant comporte un choeur et un portail édifié en briques avec des parties en pierre.  La façade possède un tympan triangulaire avec l'inscription "SANCTA / DOMINA BONI / AVXILII SVCCVRE NOBIS".  Certaines lettres écrites en rouge peuvent s'additionner et donnent en chiffre romains la date de 1777.  Le texte signifie : "Sainte Dame du Bon Secours, secourez-nous."


En 1881, un élégant portail fut construit devant l'édifice à l'initiative du curé Boufflett.  En 1915, l'antique Madone vermoulue est remplacée par une vierge à l'enfant habillée.  Elle fut peut-être bénie le 19 août 1915 lors d'un grand rassemblement (voir la carte postale de 1915).  En 1927, l'oratoire abritait également des statues plus anciennes de saint Roch, saint Gerlach et saint Pompée.  En 1942, des fêtes grandioses étaient organisées.  De chaque côté de la porte, des pierres bleues commémoratives ont été placée en 1942 avec ces inscriptions : "La commune de Grandville a élu pour patronne Notre Dame de Bon Secours..." et "SS Le Pape Pie XII a confirmé ce choix le 10 juillet 1942..."
En 1974, la Chaussée Romaine fut élargie et redressée de telle façon qu'elle s'éloigna un peu du sanctuaire.  De 1981 à 1983, des paroissiens bénévoles ont consacré plus de 1000 heures à la restauration de l'édifice.  C'est à ce moment également que des voleurs emportent la Madone et les 5 statues en chêne.  On installa ensuite une statue plus grande de la Vierge à l'enfant polychromée à la mode néo-gothique.
Tous les 15 août, la fête de l'Assomption de la très Sainte Vierge Marie attire toujours beaucoup de pèlerins pour la messe en plein air.  Tout au cours de l'année, la chapelle est visitée par de nombreux pèlerins et cela à toute heure de la journée.